Version imprimable pdf


L’investissement

 

L’investissement a pour objectif d'accroître les bénéfices à moyen ou long terme.

Les investissements peuvent être classés de manière comptable (corporels, incorporels, financiers) ou selon l’objectif (de renouvellement, de capacité, de productivité…).

D’un point de vue comptable, un achat d’immobilisation est réparti en plusieurs années et permet de diminuer les impôts en étant considéré comme une charge non décaissée (qui est comptabilisé dans le compte de résultat, mais qui ne représente pas une sortie d’argent) : c’est le principe des amortissements.



Les outils de financement et leur intérêt économique

 

Plusieurs options peuvent être mises en place pour financer les investissements

Ressources

Principe

Avantages

Limites

Internes

La Capacité d’Autofinancement

L’entreprise finance son projet en utilisant la CAF (Bénéfices + amortissements)

N’augmente pas l'endettement.

Le patrimoine de l’entreprise augmente

Les amortissements réduisent l’impôt sur les bénéfices

Diminution de la trésorerie

Externes

Le crédit-bail (leasing ou LOA)

Un organisme spécialisé achète le bien à la place de l’entreprise et lui loue en lui laissant la possibilité de le racheter à la fin du contrat de location.


La location avec option d’achat (LOA) se distingue du crédit-bail (leasing en anglais) par le fait que le contrat peut être résilié chaque année à la date anniversaire.

N’augmente pas l'endettement

Le loyer réduit l’impôt sur les revenus

Plus coûteux qu’un emprunt

La location

L’entreprise peut utiliser le bien en échange de loyers.

N’augmente pas l'endettement

Le loyer réduit l’impôt sur les revenus

Plus coûteux qu’un emprunt

L’emprunt bancaire

L’entreprise fait appel à un organisme financier qui lui avance les fonds nécessaires.

L’entreprise remboursera périodiquement le capital majoré d’intérêts.

Le patrimoine de l’entreprise augmente

Les amortissements réduisent l’impôt sur les bénéfices

Hausse de l’endettement

Les organismes financiers prêtent rarement la totalité du montant de l’investissement

 

Les annuités

 

Le remboursement d’un emprunt peut être réalisé par annuité constante ou par amortissement constant.


  • par annuité constante

L’annuité correspond au montant remboursé à l’organisme de crédit chaque année.

On parle de mensualités quand le remboursement a lieu chaque mois.

L’annuité (ou la mensualité) est composée du remboursement du capital emprunté et des intérêts dus à la banque.

 

Annuité (ou mensualité) = remboursement capital (=amortissement) + intérêts


BTS MCO annuité

  • par amortissement constant

Le capital est divisé par le nombre de période pour calculer l’amortissement.

Les annuités (ou mensualités) seront donc différentes à chaque période.




Le coût du crédit

 

Le taux d’intérêt annuel (i) est négocié avec la banque.

Pour le ramener à une période plus courte, il suffit de diviser les douze mois de l’année par le nombre de périodes par année.

BTS MCO taux d'intérêt

Exemple :

Taux annuel = 2,4 %.

Taux mensuel proportionnel= 2,4 / 12 = 0,2 %




Le tableau d’amortissement de l’emprunt


Il se présente sous la forme suivante.

On peut également rajouter l’assurance du crédit dans une colonne supplémentaire.

Mois

Capital restant dû (début de période)

Intérêts

Amortissement

Mensualité

Capital restant dû (fin de période)

1

 

 

 

 

 

...

 

 

 

 

 

Dernière période

 

 

 

 

 

TOTAL

 

 

 

 



Exemple :

Pour un emprunt de 100 000 € au taux d’intérêt de 1,2 % par an, remboursé sur 5 ans par mensualités.




  • par annuité constante

Taux d’intérêt mensuel = 1,2 / 12 = 0,1 %

5 ans = 60 mensualités (5 x 12)

Mensualité = 100 000 x 0,001 / ( 1 - (1,001)-60 ) = 1 718 €



Mois

Capital restant dû (début de période)

Intérêts

Amortissement

Mensualité

Capital restant dû (fin de période)

1

100 000

100

1 618

1 718

98 382

2

98 382

98,38

1 619,62

1 718

96 762,38

3

96 762,38

96,76

1 621,24

1 718

95 141,14

4

95 141,14

95,14

1 622,86

1 718

93 518,29

5

93 518,29

93,52

1 624,48

1 718

91 893,80

...

 

 

 

1 718

 

60

1 716,28

1,72

1 716,28

1 718

0

TOTAL 3 080 100 000 103 080




  • par amortissement constant

Amortissement = 100 000 / 60 = 1666,67 €

Mois

Capital restant dû (début de période)

Intérêts

Amortissement

Mensualité

Capital restant dû (fin de période)

1

100 000

100

1 666,67

1 766,67

98 333,33

2

98 333,33

98,33

1 666,67

1 765,00

96 666,67

3

96 666,67

96,67

1 666,67

1 763,33

95 000,00

4

95 000,00

95,00

1 666,67

1 761,67

93 333,33

5 93 333,33 93,33 1 666,67 1 760,00 91 666,67

...

 

 

1 666,67

 

 

60

1 666,67

1,67

1 666,67

1 668,33

0

TOTAL

 

3 050 100 000 103 050

 


Exercice


Version imprimable pdf


 

Votre entreprise vient d'obtenir un accord de principe de sa banque concernant l'obtention d'un prêt de 80 000 €.


Le taux négocié est de 1% sur 5 ans, remboursé par annuités.


Votre responsable vous demande de compléter les tableaux d'amortissement de l'emprunt en fonction des deux hypothèses retenues (Amortissement constant ou annuité constante) sans tenir compte de l'assurance.


Amortissement constant

Année

Capital restant dû (début de période)

Intérêts

Amortissement

Annuité

Capital restant dû (fin de période)

1

2

3

4

5

TOTAL    



Annuité constante

Année

Capital restant dû (début de période)

Intérêts

Amortissement

Annuité

Capital restant dû (fin de période)

1

2

3

4

5
TOTAL

 

 





A venir !